Logo deliberations

Ligne ouverte Août 2019

Gauche et écologie pour antibes juan-les-pins

C'est la rentrée...

Et voilà, les vacances se terminent. Viendra dans quelques mois, le temps des bilans de l’économie du tourisme pour notre ville. Une première impression me fait dire que beaucoup de touristes sont venus visités notre ville et notre département.


En disant ceci, je n’oublie pas que « partir en vacances » n’est une réalité que pour environ 60% de la population française. Il semblerait qu’un enfant sur 3 en France, n’est pas parti en vacances cet année. C’est une inégalité de plus dont peu de monde parle mais qui est de plus en plus marquée socialement. Et pourtant, voyager, bouger, changer d’environnement quelques jours est quelque chose de très agréable qui devrait être accessible à toutes et tous. Oui, la mobilité est un nouveau sujet d’inégalités, la mobilité au sujet des vacances mais aussi la mobilité du quotidien.


C’est pour cela que je mets régulièrement en débat le sujet de la gratuité des transports sur la CASA.


Rappelez-vous, c’était une de mes propositions au sujet du budget 2019 d’Antibes. Elle est bien d’actualité en cette rentrée quand on entend les coûts de la rentrée scolaire pour les familles. J’en citerai une autre, la gratuité des fournitures scolaires pour les enfants scolarisés sur la commune en rappelant que la Ville d’Antibes Juan-les-Pins a les capacités financières de ce type d’aide.


Et bien non, vous le savez, le Maire Jean Leonetti n’accepte pas ce type de proposition, ni même ce type de débat. Pire encore, ses amis à la Région SUD Provence Alpes Côte d’Azur attaquent la carte ZOU : Etudes. En effet, en septembre 2019, il n’y aura qu’une possibilité d’abonnement à 110€ pour l’année. Il n’y aura plus la possibilité de payer seulement 15€ à l’année pour le trajet Domicile-Etude. Pour les scolaires, l’abonnement Envibus est de 100€. Tous les indices de consommation montrent que le prix de la rentrée pour un collégien augmenterait cette année de 5%. La prime de rentrée est déjà largement entamée, voire totalement utilisée ! Avec ces frais de rentrée en augmentation, qui aura les moyens d’inscrire ses enfants à une activité culturelle ou sportive ou les deux ?


Où est la justice sociale là-dedans ? Où sont passées la soi-disant gratuité de l’éducation et l’égalité des droits ?

Tout cela n’est pas forcément du ressort de la politique municipale, mais la ville peut décider de mesures volontaristes, qui partagent au mieux les richesses crées dans notre ville. C’est pour cela que je m’engage de nouveau sur la gratuité des transports en commun, la gratuité du déplacement Domicile/Etude ou Domicile/lieu de stage et faciliter l’accès aux associations culturelles ou sportives.

La société est suffisamment fracturée, il est indispensable que les communes puissent recréer du lien social et la gratuité dans certains domaines est une réponse à la lutte contre les inégalités. Pour l’instant, le Maire est très occupé à visiter les chantiers de la ville et inaugurer tout ce qui est possible avant le mois septembre : le kiosque à musique particulièrement vide, les quelques mètres de couloir de bus…mais les inégalités est-ce un sujet pour lui et sa majorité ?

 

 

Cécile Dumas
Conseillère municipale
Groupe Front de Gauche
10 avenue Pasteur 06600 Antibes
Tél:04.93.34.89.46
 Blog:http://www.ceciledumas.fr/